Dialectique & Définitions

Posté par N. ΣnTγﻛ le 6 janvier 2013

Résoudre le problème de la Dialectique

Avant de démarrer concrètement tout article, nous devons résoudre le problème inévitable de la Dialectique.

Ce dernier correspond tout bêtement à une certaine « façon de parler » ; certaines définitions importantes ; certaines expressions pouvant signifier à peu-près les mêmes choses, et qui ne sont pas forcément les mêmes pour tout le monde.

Cela crée des petits « quiproqo » qui empêchent, dans le meilleur des cas, une compréhension complète du sujet évoqué et décrit.

 

 ———————–

La Réalité est Dimensionnelle ;

La Vérité est Universelle.

  ———————–

 

Cette affirmation me semble très importante, car elle résume de nombreuses choses.

Ce que nous affirmons comme des vérités dans le monde dans lequel nous sommes, n’en sont pas vraiment au niveau universel (du point de vue de l’univers en globalité). Ce sont en fait des réalités qui nous sont subjectives.
Alors, bien-sur, cette subjectivité qui est évoquée ici ne correspond pas à l’individualité, mais à la collectivité, car elle est propre, non pas à notre conscience à chacun, mais à la dimension dans laquelle cette dernière (notre « Nous » actuel) réside.

Ainsi, nous pourrions ajouté à cette expression l’affirmation suivante : Il y a deux types de réalité. Il y a la réalité individuelle correspondant à notre subjectivité à chacun, et la réalité collective correspondant à notre monde.

Il s’agit donc du deuxième type de réalité qui est évoqué dans ce sujet.

De cette façon, « la Réalité » est dimensionnelle, car elle correspond à la dimension dans laquelle elle se trouve, et non à l’univers lui-même.

Autrement dit, chaque dimension à sa propre réalité ; c’est à dire son propre fonctionnement, son propre but, ses propres lois… Bref, sa propre « petite vérité ».

Cela est vraiment primordial à comprendre, pour le grand problème de Dialectique que vous pourrez rencontrer dans toutes vos discussions, et dans toutes vos recherches.

 

Un Exemple :

Certains affirmeront, sans en définir, ni la raison véritable, ni le but, que « nous sommes tous Un ». Et ils auront raison, d’une certaine manière.

Nous sommes tous « Un ». Mais cela correspond-t-il à notre réalité ? Nous n’avons qu’à ouvrir les yeux et regarder à l’extérieur toutes les atrocités commises pour nous rendre compte que cette affirmation est étrange.

Le « problème » réside simplement dans la Dialectique. Nous sommes en effet « Tous Un », mais cela est une réalité qui ne correspond pas à notre dimension, mais à une dimension supérieure, où la fréquence vibratoire est plus élevée, ce qui permet une connexion bien plus forte « au Tout » (voir plus bas pour les définitions).

Mais attention ; je ne dis pas là qu’il ne faut pas affirmer de telles choses, mais il faut plutôt.. les savoir tout en les ignorant (les savoir, sans se focaliser dessus).

 

-Ainsi, pour décrire la réalité correspondant à notre dimension actuelle, nous sommes ici-bas dans un monde de séparation (voir plus bas pour les définitions).

Par rapport à mes raisonnements propres (et donc subjectifs), je dirais aujourd’hui que le but de notre dimension est sans aucun doute l’apprentissage.

Nous nous séparons de notre véritable identité (et mémoire) afin d’arpenter un monde crée pour nous faire comprendre certaines choses. Certaines normes subtiles que nous ne pourrions pas apprendre si nous étions « entièrement nous-même », car un apprentissage véritable (en « profondeur ») ne pourrait se faire que si nous comprenons de nous-même, petit à petit, certaines choses primordiales, en les expérimentant au fil d’incarnations ; et non en les apprenant « dans un livre ».

De cette façon, nous pouvons observer autour de nous un monde parfaitement contraire à toute construction Divine (correspondant à tout ce qui est « Amour, Joie & Liberté »). En d’autres termes, nous devons comprendre quelle est la racine de tout ce mal.
Pourquoi souffrons nous ? Qu’est-ce qui crée la souffrance ? Quelle en est la base ?

Posez-vous réellement la question. Vous verrez qu’elle n’est pas si facile que cela. La raison ? C’est simple : la réponse se trouve dans une logique contraire à la normalité. Vous pourrez trouver n’importe quelle raison à votre souffrance (ou à ce qui vous entoure), mais en trouver la racine est en fait très difficile. Mais rassurez-vous, la réponse est sur ce site (vous n’aurez qu’à en juger par vous-même).

Le grand conseil que l’on pourrait vous dire pour votre réalité actuelle est donc : MÉFIEZ-VOUS DE TOUT CE QUI EST.

Méfiez-vous de tout ce qui vous entoure, méfiez-vous… de vous-même et de votre propre conditionnement.

 

-Dans une dimension supérieure, où le but serait différent, le « Grand Conseil » que l’on pourrait donner serait certaine quelque chose comme :

AIMEZ TOUT CE QUI EST.

Affirmation se rapprochant du concept du New-Âge qui fait référence à l’Amour Inconditionnel (voir rubrique « Le piège du « New-Âge »).

Le but serait donc dans cette Réalité, d’Aimer tout ce qui Est Inconditionnellement (sans condition).

 

-Dans une dimension encore supérieure, où le but serait encore différent, car la vibration serait encore plus grande, ainsi que la connexion « au Tout », le « Grand Conseil » serait plutôt : « TU ES RIEN« .
Non pas dans le sens « Tu N’es rien », mais bien dans le sens « Tu es Rien » ; c’est à dire Tout, finalement.

En d’autres termes, à ce niveau là, « Tout est en Toi », « Tout vient de Toi »… Tu es le Tout, l’Univers entier.

Dialectique & Définitions dans ** INTRODUCTION ** frequence-vibratoire-au-fil-des-dimensiosn-300x250

Fréquence vibratoire au fil des dimensions (selon Georges Kavassilas)

 ———————–

 

Définitions

-Le concept des dimensions.

Qu’est-ce qu’une dimension ? C’est peut-être une question que vous vous êtes déjà posé. Parce que, finalement, il est difficile d’avoir une explication concrète de cette définition qui semble pourtant évidente.

Imaginez, au niveau atomique, que tout est en mouvement perpétuel. TOUT tremble, bouge… vibre.

Avec nos yeux « crées » pour arpenter la dimension dans laquelle nous sommes, nous ne pouvons pas constater de nous-même cette vérité.
Et pourtant.
La vibration de Tout ce qui Est (tout ce qui existe) est omniprésente et continue.  Vous vibrez, votre bureau vibre ; Tout vibre.

En l’occurrence, vous constatez que, bien que vous acceptiez cette vérité en vous comme un fait avéré (avéré par la science elle-même), la vibration n’est pas suffisante pour que vous puissiez traverser les murs et les objets semblants solide.
La réponse à ce problème est toute simple : nous sommes ici dans une dimension très dense, où la matière s’est solidifiée suivant une vibration très faible.

Cette vibration correspond très certainement à la Résonance de Schuman.

 

 

-L’univers multi-dimensionnel.

Cette expression défini simplement notre univers dans sa globalité. C’est à dire qu’elle englobe, non seulement notre univers de 3ème dimension que nous pouvons observer tout autour de nous, mais toutes les autres également.

 

 

-Être relié au Tout & Séparation

Vous entendrez certainement dire au moins quelques fois autour de vous ou dans vos recherches, que nous sommes ici-bas dans « le monde de la séparation ».

Cela signifie en réalité deux choses bien distinctes :

Être séparé de vous-même (de votre Conscience Divine), et être séparé « du Tout ».

Être séparé de vous-même traduit le fait que vous n’êtes qu’un fragment de votre être véritable, qui, lui, réside (vous attend) dans les dimensions supérieures ; divines.

Être séparé du Tout traduit le simple fait que vous êtes dans une dimension trop dense pour sentir la vie autour de vous et en vous.
Dans les dimensions supérieures, il vous est possible de vous reconnecter à cette « Conscience du Tout » pour ressentir la Vie, dans son intégralité.

 

 

-Soi-Supérieur.

Cela défini notre conscience reliée au Tout qui réside dans les mondes divins (dimension plus élevée en fréquence vibratoire, et donc plus rapprochée de la source).

Le « Soi-Supérieur » peut-être également appelé la « Conscience Divine », l’Esprit, ou le « Higher-Self » en anglais.

Cette conscience reliée au Tout est notre « vrai nous ».

Comprenez que votre conscience actuelle, débarrassée, à la fois de la mémoire de votre Esprit, et de la mémoire de votre âme (vous comprendrez à quoi cette dernière correspond plus bas), et de toutes ses capacités (ses « pouvoirs »), n’est qu’un fragment de ce que vous êtes véritablement.

Je sais bien qu’il est difficile d’accepter une telle réalité, car un individu non-conscient aura pour réflexe de ressentir son égo lui dire « non ! Je ne veux pas disparaitre ! » Mais comprenez qu’il n’y a aucune ‘perte’ de ce que vous êtes actuellement, quand vous revenez à votre Conscience Divine. La seule chose que vous ressentirez, une fois cette fusion « re-effectuée », sera « Aaaaaaaahh… Enfin ! »…

« ENFIN JE ME SUIS RÉVEILLÉ« …

 

-Âme.

Elle est une copie de l’Esprit (rappel : votre « vrai vous »).

Pour explorer les basses fréquences sans avoir besoin de quitter les mondes divins, l’Esprit fait une copie de lui-même.
Cette copie est votre âme.

Elle, de son côté, crée ensuite un corps physique dans lequel va résider une partie de sa conscience (votre conscience subjective).

Cela rejoint un peu le système de la trinité

(minéral/végétal/animal – Humain – ange/archaï/archange)
–> Esprit/âme/corps.

Ou si vous préférez l’expression catholique : « Le père, le fils et le saint Esprit ».

-Enfant intérieur.

C’est votre véritable volonté qui est reliée à votre véritable identité (Esprit).
En gros, quand vous êtes relié à votre « enfant intérieur », cela traduit que dans votre conscience, vous ressentez une intuition et une volonté qui provient directement de la volonté même de votre Esprit.

 

Laisser un commentaire

 

Thatgirls |
Droitdevivre |
Comment fonctionne mon monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emia.koulikoro
| Comcept
| Blogdesuivicfamarzy