Pourquoi Claude Traks n’est pas un Gourou

Posté par N. ΣnTγﻛ le 17 janvier 2013

Ce titre fait bien-entendu référence au terme occidental qui traduit « Gourou » comme un ‘manipulateur machiavélique d’un groupe religieux sectaire’, et non à sa véritable définition originelle
(voir Wikipedia ; Mediadico ; Larousse ; Dico.Reverso …).

Rappel :

Un mouvement sectaire est culturellement traduit par la langue française comme un groupe de personnes manipulées, se mettant à l’écart du reste de la société (physiquement, et/ou de par leurs valeurs de vies, opinions religieuses, etc.).

 

Le but des manipulateurs sectaires

Manipuler une (ou plusieurs) personne pour des raisons égoïstes a toujours un but précis, qui est le pouvoir sur autrui.

Le pouvoir s’obtient en convainquant cette personne, contre toute logique, qu’elle doit avoir certaines valeurs de vie bien précises, certaines opinions religieuses, etc.

Par cette méthode, le manipulateur obtient un bénéfice (qui est le but de sa manipulation).
Ce bénéfice peut-être :

-L’argent.

-La domination physique et/ou mentale sur le manipulé.

-Le pouvoir sur la société (et le reste du monde).

 

Afin de parvenir à ces bénéfices, les valeurs de vies que le manipulateur doit inculquer au manipulé doivent être dirigées vers une forme ou une autre d’enfermement psychologique.
Le manipulé, une fois « enfermé », devient une proie fragile, et dépendante du manipulateur.

A l’instant où cette dépendance fait surface, le manipulateur prend tous les pouvoirs sur sa victime, et en fait ce qu’il souhaite (suivant le degré d’endoctrinement et de dépendance, bien-entendu).

De cette façon, plus la victime possède des ressources profitables pour le méchant gourou (situation sociale, finances, etc.), plus elle est intéressante.

 

Le lien avec Claude Traks et son message

Étant donné que Claude Traks fait passer un message à proprement parler « sectaire » (qui se démarque du reste de la normalité de la société) nous pouvons souvent entendre parler de « manipulation », de « secte », et de « gourou » en ce qui le concerne.
Afin de comprendre réellement la différence entre ces termes et son message, il suffit d’en constater le contenu et la logique. Pour cela, je vous invite à l’étudier (voir la rubrique « claude traks » dans ‘personnalités importantes’).

 

Il est très important que vous compreniez qu’il y a Trois types de personnes quand il s’agit d’effectuer des recherches :

  • - Celle qui veut se faire peur (consciemment ou non), ne va rechercher instinctivement que des informations nuisibles, sans objectivité (ni de sa part, ni de la part de la source, généralement).
  • - Celle qui veut se rassurer fera l’inverse de la précédente.
  • - Et « entre les deux », celle qui veut (réellement) Savoir. Le Savoir engendre la connaissance, qui engendre la compréhension (objective, selon la neutralité intellectuelle de l’individu).

 

Voici un résumé (une simple constatation, sans avis personnel) de la logique du message de Claude Traks, et de ses buts :

 

  • - Indépendance Totale de l’individu (alimentaire, affective, émotionnelle, mentale, etc.)
  • - Compréhension Totale de l’individu, au sujet du fonctionnement global de la société mondiale, et (donc) de son but ; ainsi que du fonctionnement global des mondes invisibles, et de leurs buts.
  • - Augmentation de ses connaissances au sujet de son fonctionnement énergétique et émotionnel, afin d’y appliquer, de façon autonome, une guérison.
  • - Instruction, à la suite de l’ensemble de ces informations et de ces buts (par la simple logique), de « la Clé » pour « s’ouvrir au divin » (ou, pour un mental plus terre à terre, « se libérer de la matrice »).

 

Cette dernière constatation peut sembler un peu « Grosse », mais avant de la juger (constater -> avoir une opinion -> condamner), je vous conseille d’étudier vous-même son message. Il vous suffit d’avoir de la volonté intellectuelle, et un peu de temps.

 

En ayant un minimum de bon sens, il est très simple de comprendre que si Claude Traks (ou « ses amis ») avait une volonté manipulatrice égoïste, le message qu’il donnerait n’aurait aucun rapport avec celui-ci.
Ce genre de message, qui est une remise en question pure et simple du conditionnement, ne peut attirer, en premier lieu (et à 99%) que la haine des autres.

 

En d’autres termes, Claude Traks est à proprement parler, un « Gourou » (au sens strict et originel du terme), mais en aucun cas un manipulateur égoïste.

Sinon, c’est qu’il n’a visiblement pas compris comment faire.

 

————————–

 

Reprise d’un article très intéressant, établissant un ensemble de questions pertinentes qui pourraient définir si « oui ou non » le message de Claude Traks (et notre groupe « FRAMAS » qui y est associé par nature) est une secte ou non.

Bien-entendu, j’ai décidé de jouer le jeu, pour apporter la lumière sur cette question qui génère tant de peur.

Voici l’adresse du site, et voici les question/réponses (de ma part) ci-dessous :
http://www.info-sectes.org/pages/reconnaitre_une_secte.htm

 

 

Je ne reprends ici que les questions posées, pour y apporter les réponses :

 

Vous devez savoir si l’église ou le groupe auquel vous appartenez est en fait une secte ! Cet article vous donne un certain nombre d’indices et de clefs qui vous permettront de le découvrir, et de prendre des mesures en conséquence.

Voici un certain nombre de questions concernant votre église ou votre groupe. Si vos réponses sont en majorité positives, vous êtes dans un groupe sectaire !

Est-ce qu’on vous demande de ne pas poser de questions concernant votre groupe et ses pratiques, parce que vos dirigeants sont honnêtes, qu’ils vous veulent du bien, et que vous devez leur faire confiance ?

La première réponse qui me vient est que la libération se fait par le raisonnement intellectuel (en ce qui me concerne). Toute connaissance (et donc toute question) est la bienvenue, pour enrichir la compréhension, la pratique… Bref, pour apporter la conscience.

 

Est-ce qu’on cherche à vous imposer vos choix dans votre vie ?

Je pense là à la phrase suivante « rêve ta vie, et vie tes rêves ». En bref, nous sommes seuls responsables de nos choix. Il n’y a pas vraiment d’imposition. Bien-entendu, il y a des principes de vie à comprendre et à respecter. Les comprendre est un choix ; les respecter également. Ces principes de vies sont à l’encontre du conditionnement culturel « normal » ce qui traduit le fait qu’ils sont très difficiles à mettre en pratique pour des individus provenant de cette normalité. Chacun évolue à sa vitesse, avec sa force et sa volonté qui lui est propre.

Est-ce qu’on vous demande de ne pas chercher à savoir pourquoi quelqu’un a quitté le groupe, et d’accepter les explications que les responsables vous donnent, comme : « Il est tombé dans le péché, il n’a pas accepté la correction, il n’était pas ouvert, son cœur était mauvais, il ne voulait pas vraiment devenir un disciple… ? »

On ne nous demande pas, de « ne pas chercher à savoir ». Au contraire, il faut « chercher à savoir », toujours. Si un individu décide de « partir du groupe » pour X raison, alors libre à nous d’aller le voir pour en parler avec lui et comprendre son choix.

Si vous avez eu l’intention de partir, vous a-t-on dit que cette église était « la seule à pratiquer la vérité » ? Vous a-t-on menacé de l’Enfer ?

Nous sommes tous éternels, et nous rirons tous de tout cela un jour. Notre intention de « partir » n’est qu’un choix à faire avec notre propre intérieur. Personne n’a de compte à rendre à personne.
Si notre groupe est le seul à « pratiquer la vérité » ? D’une certaine façon, tout mouvement religieux/sectaire/idéologique/culturel prétend détenir la vérité, non ? A la différence que notre « groupe » prétend la détenir par la compréhension intellectuelle et une logique implacable, qu’il suffit de vérifier par la pratique pour s’assurer de sa véracité.

Met-on l’accent sur vos manquements ? Vous fait-on remarquer que vos « performances » ne correspondent pas aux exigences de la Bible ?

?? hein ?? (cette réponse suffit je crois).

Est-ce qu’on vous fait des remarques sur votre comportement, par exemple sur votre manière de saluer les gens ? Est-ce qu’on vous reproche votre peu d’empressement à rendre service à un responsable ou à un disciple ? Vous dit-on que votre soumission dépend de l’état de votre cœur ?

Je dirais que, dans les principes mêmes des lois de la nature, la soumission est justement une interdiction. Chacun est totalement responsable de lui, et uniquement de lui. Chacun est égal à l’autre ; il n’y a aucune hiérarchie. L’entraide est bien-entendu recommandée, conseillée, et même demandée, mais il en va de soi que c’est tout à fait naturel. La bise/serrage de main automatique n’est qu’un comportement culturel. Dans les faits, cette action mélange les énergie des deux personnes, qui ne sont pourtant peut-être pas du tout en phase l’une à l’autre, ce qui facilite la transmission des formes-pensées et des états émotionnels d’un individu à l’autre.

Est-ce qu’on a tendance à dénigrer les autres églises et à vanter les mérites de la vôtre ? Est-ce qu’on vous cite certaines personnes en exemple, pour vous montrer ce que vous devriez faire ou ne pas faire ?

Ce qu’on doit faire ou non ne dépend que de nous-même et de nos choix personnels. L’opinion de chacun sur les différents mouvements religieux est personnelle ; mais pour parler plutôt « globalement », il suffit de constater où va le monde pour comprendre que les « sectes dirigeantes » comme le vatican méritent peut-être un petit dénigrement, non ?

Est-ce que les membres de votre groupe ont tendance à toujours choisir les « bons exemples » en leur sein, même si les membres d’autres groupes extérieurs font aussi la même chose ?

Ce genre de comportement est naturel. Dans quelconque groupe d’amis, ou de familles, les individus en faisant partis sont souvent « choisis » en premier. Ce qui n’empêche en aucun cas de pointer quelconque autre personnes en exemple pour X raison, quelle qu’elle soit.

Ont-ils tendance à dénigrer les autres, pour paraître meilleurs ?

Non

Ont-ils tendance à dire que ceux qui les ont quittés, ou ceux qui sont leurs ennemis, sont comme « des chiens qui sont retournés à ce qu’ils avaient vomi », en citant comme exemple Coré ou Judas ?

Les gens n’adhérant pas au moins intellectuellement aux principes divins sont simplement des gens qui ne sont pas prêts à se réveiller, et qui le feront plus tard, dans d’autres vies/cycles d’incarnations, quand le moment sera venu pour eux.

Vous empêchent-ils de lire quoi que ce soit de négatif concernant votre groupe, en disant que c’est de la « pornographie spirituelle » ? Vous recommandent-ils de ne lire aucune critique qui leur est adressée, pour votre propre protection spirituelle ?

La connaissance et la compréhension sont des piliers de l’évolution. L’empathie intellectuelle (se mettre intellectuellement à la place d’une personne), et une méthode très efficace pour se remettre en question.

Vous recommandent-ils de participer à toutes leurs activités ? Mettent-ils en cause votre spiritualité si vous ne le faites pas ?

Toute action dépend d’un choix. Ce choix appartient à chacun. Il y a des conseils, des projets, mais aucune obligation quelconque ; toute menace spirituelle est une attaque personnelle très grave. Chacun évolue à sa vitesse.

Justifient-ils systématiquement tout ce qu’ils font, même si cela peut être mauvais ou négatif ?

Toute justification traduit une culpabilité. La culpabilité est un ressenti humain et logique, mais pas systématique.

Font-ils preuve d’arrogance ? Exigent-ils que vous leur obéissiez, quand vous manifestez l’intention d’agir autrement ?

J’ai déjà répondu à cette question.

Avez-vous le sentiment que l’on vous manipule subtilement, par des phrases telles que celles-ci : « Des vrais Chrétiens obéissent à leurs conducteurs » ou : « Si tu suivais vraiment Jésus, tu comprendrais que ce que je te dis est juste » ou encore : « Des vrais disciples obéissent à Jésus sans discuter » ?

Non.

Faites tout particulièrement attention aux signes suivants :

Avez-vous remarqué une tendance à flatter les gens, à leur dire « à quel point ils ont des talents, etc… » ?

Pas particulièrement. Féliciter toute personne est une attitude naturelle et positive, si elle est justifiée et mesurée.

Est-ce que des inconnus vous traitent immédiatement comme de vieux amis ?

Nombreuses sont les personnes provenant culturellement du mouvement du Nouvel-Age, qui tend à un comportement fraternel immédiat. Mais outre ce détail ; étant donné le fait que des individus ayant les mêmes valeurs se retrouvent, les liens se créent forcément très rapidement et naturellement.

Quand vous posez des questions sur l’historique du groupe, ou sur le groupe lui-même, les réponses sont-elles vagues ? Evite-t-on même de vous répondre, en vous disant que vous comprendrez plus tard ?

Non.

Vous demande-t-on de passer par un programme de formation, avant de vous permettre de devenir Chrétien ? Cherche-t-on à vous faire accepter les objectifs du groupe ?

Les objectifs ? Quels objectifs ? Être heureux ? Oui, on cherche à me le faire accepter.
La seule condition à l’adhésion au « groupe » est de comprendre et d’accepter les principes divins dans la théorie, et de tendre vers eux dans la pratique comme possible.

Mettent-ils l’accent d’abord sur leur église, au lieu de la mettre sur Christ ? Enseignent-ils que l’on ne peut pas devenir un vrai Chrétien si l’on ne fait pas partie de leur groupe ? Cherchent-ils à faire appel à votre fierté ou à votre orgueil d’appartenir à une communauté manifestant une spiritualité aussi exclusive ?

Le groupe n’est qu’un moyen d’organiser les personnes ayant les mêmes valeurs ; le groupe « en lui-même » n’a aucune valeurs, ni même aucun signification à proprement parler.

Cherchent-ils à diviser les familles, au lieu de les unir ? Vous demandent-ils de choisir entre Dieu et leur église ? Font-ils référence au fait que Jésus a dit qu’Il était venu apporter l’épée, et non la paix ? Ou que nous devons renoncer aux membres de notre propre famille pour être un vrai disciple de Christ ?

Nous ne devons pas renoncer à notre famille biologique pour « être un vrai disciple » (LOL). Il est cependant vrai (et logique) que la famille biologique est, dans les plupart des cas, totalement intégrée à l’idéologie dominante du patriarcat, ce qui impose naturellement une certaine distance, au moins intellectuellement. Mais rien ne remplace la Maman et le Papa biologiques dans notre incarnation, forcément.
Jésus est venu apporter l’épée, effectivement. En fait, il l’a dit lui-même, désolé. L’important est de comprendre à quoi cela fait référence.

Comment traitent-ils les enfants ? Dans une secte, les enfants sont ceux qui souffrent le plus, à cause des règles strictes qui leur sont imposées. Ils gâchent leur enfance et sont profondément affectés. Ils sont souvent incapables, par la suite, de s’adapter à la vie. Les systèmes religieux qui ne sont pas équilibrés peuvent être socialement et psychologiquement désastreux pour des enfants innocents.

Le premier pilier de l’idéologie des principes divins est le bien-être des enfants, dans leur développement physique et intellectuel, dans leur éducation, etc.

Si on devait répartir une « hiérarchie » entre les enfants, les femmes et les hommes, je dirais que l’enfant est l’utopie, la femme est la reine, et l’homme est son compagnon (non pas le roi, mais le compagnon).
Pourquoi cette « hiérarchie » (en tant qu’ordre d’idée) me diriez-vous ?

La femme est la Terre, et le Feu.
La Terre, car en elle et sur elle se crée et se développe la vie.
Le Feu, car elle est l’étincelle divine de la vie, et la destruction par la flamme ardente d’Excalibur.
L’Homme est le Vent et l’Eau.
Le Vent, qui attise la flamme de la création ou de la destruction.
L’Eau, qui est obligatoire à la vie et à son développement.

L’enfant est la création de la femme. Il est l’innocence, faible et vulnérable, et l’avenir prometteur.

 

 Je trouve qu’il serait très intéressant de répondre à ces question à la place d’un individu 100% catholique (ou bien Juif, Musulman, etc.).
Essayez pour voir :)

 

 

 

 

Laisser un commentaire

 

Thatgirls |
Droitdevivre |
Comment fonctionne mon monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Emia.koulikoro
| Comcept
| Blogdesuivicfamarzy